Dîner caritatif Soleil et Développement

Dîner caritatif le mardi 16 février 2010 à 20h30 au Lagardère Racing Club (Paris 7e) en présence des écrivains Soyouba Traoré, Sunjata et Auguste Léopold Mbondé.

soleil1

p1010288

traore

Sayouba Traoré est né en 1955 au nord du Burkina Faso, à quelques kilomètres de la frontière malienne. En 1981, après cinq ans à l’université de Ouagadougou, il se rend à Paris pour intégrer la Sorbonne, ce sera DEA et tri postal, doctorat et veilleur de nuit. Cette décennie voit une série de coup d’État éclater, la Haute-Volta devient le Burkina Faso. Le nouveau régime réorganise l’administration et supprime les bourses d’étude. La situation administrative de Sayouba Traoré se dégrade, d’étudiant il devient sans papier, puis à son corps défendant, réfugié politique. Son combat pour la justice, il le mène désormais à travers son métier de journaliste de presse écrite et de radio (RFI), mais aussi comme poète et nouvelliste. Il a publié aux éditions Vents d’ailleurs “Le Symbole”, une nouvelle dans le recueil “Dernières nouvelles de la Françafrique” paru en 2003 et son premier roman en 2005 : “Loin de mon village, c’est la brousse”.

soumaila_sunjata_kolyNé dans une famille d’artistes, Soumaïla Sunjata Kolyest est titulaire d’un DESS direction artistique de projets culturels de l’Université Paul Valéry de Montpellier. Il est également diplômé de l’I.U.P métiers des arts et de la culture de l’Université de Nîmes Vauban. Sa carrière de réalisateur a démarré en 2002 avec le court-métrage Gaou. Son premier long-métrage documentaire Identités a été présenté en sélection officielle aux Journées Cinématographiques de Carthage. Colonialisme a été présenté en sélection officielle au Festival International du Film d’Amiens et aux Journées Cinématographiques de Carthage en 2006. En 2007, il co-écrit le recueil de nouvelles “Kaziriinda” (éditions du Filao) avec la comédienne malienne Natou Thiam. En 2009, il publie son premier roman de fiction “Kalachnikov Blues”.

augustembondeNé à Douala au Cameroun, Auguste ­Léopold Mbondé, docteur en littératures française et comparée, est enseignant et chercheur. Toutes ses activités professionnelles ont trait à la langue et à la littérature tant orale qu’écrite. Il poursuit ses recherches sur les épopées africaines et les ­écritures émergentes du continent noir. Collaborant à diverses revues scientifiques, il a publié de nombreux articles et un essai : “Pouvoirs et conflits dans Jéki la Njambé”.
Sikè, nommé pour le Prix Senghor 2009,  est son premier roman.

 

p1010283

p1010305

* Lagardère Paris Racing – 5 rue Eblé – Paris 7e

 

Site web de l’association Soleil et Développement : http://www.soleiletdeveloppement.org/

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *